Page précédente ¤¤¤¤¤¤ Musiqueradio.com [06 Février 2009] ¤¤¤¤¤¤ Page suivante

 

 

¤ Interview de Najoua BELYZEL par Musiqueradio.com ¤

 

Najoua Belyzel : "Le Géant m'a Terrorisé !"

<>

Après s'être très largement exprimée sur la période de près de trois ans séparant "Entre Deux Mondes, En Equilibre" et "Au Féminin", ses deux premiers albums studio, Najoua Belyzel a choisi cette fois-ci de parler amplement de son nouveau single, "La Bienvenue", et sa vidéo, dont le synopsis a été écrit par elle-même en étroite collaboration avec Christophe CASANAVE. Que ce soit le Clip lui-même ou bien le Single, "La Bienvenue" est déjà disponible en écoute gratuite sur Musique-radio.com.

 

 
Musiqueradio.com : "La Bienvenue", le premier single généré par "Au Féminin" n'est pas le titre original fédérateur du deuxième album studio de la chanteuse nancéenne, mais s'impose comme un premier extrait évident pour elle suite à l'année noire qu'elle a passée, quand "Moderato Cantabile" était encore d'actualité en 2007.
Najoua BELYZEL : "C'est celui-ci qui s'est imposé avant tous les autres, et pourtant ce n'est pas celui qui est le plus représentatif, mais c'est juste par rapport à son histoire", a confié Najoua Belyzel, à la rédaction de Musique-radio.com, évoquant "La Bienvenue".
"L'histoire en elle-même, je trouve qu'elle ressemble un peu à tout le monde, je pense que quelque part tout le monde a plus ou moins vécu ce sentiment de rejet et de non acceptation de l'autre", a exprimé Najoua Belyzel, rapportée par la rédaction de Musique-radio.com.
Musiqueradio.com : Lorsqu'elle s'est adonnée à l'écriture sophistiquée de la chanson originale "La Bienvenue", la chanteuse française s'est ainsi appropriée ce thème qui lui tient à coeur.
Najoua BELYZEL : "Au départ quant j'ai écrit 'La Bienvenue', je pensais beaucoup au sentiment de rejet que les gens ont, que ce soit dans une société, dans une culture, dans un groupe ou dans une famille", a évoqué Najoua Belyzel, à la rédaction de Musique-radio.com. "Il y a une part d'autobiographie dedans mais elle n'est pas aussi 'grossière' que le message en lui-même. On s'y retrouve tous plus ou moins, moi la première ça c'est clair !", a-t-elle reconnu.
Musiqueradio.com : Afin de promouvoir le lancement en radio du premier single tiré de "Au Féminin", le sublime "La Bienvenue", Najoua Belyzel a pris énormément de plaisir à en tourner l'illustration vidéo les 25 et 26 octobre derniers à Paris, Porte d'Ivry. Après ceux des clips de "Gabriel", "Je Ferme Les Yeux" et "Comme Toi", le tournage de la vidéo de "La Bienvenue" a été une toute nouvelle expérience pour la chanteuse française, qui a travaillé d'arrache-pied sur ses nouvelles images.
Najoua BELYZEL : "Le clip s'est fait sur deux jours, de 6 heures du matin jusqu'à minuit à peu près. Le deuxième jour c'était un peu plus soft, c'était midi minuit !", s'est exclamée Najoua Belyzel. "J'ai eu de la chance car on était en retard et ça s'est terminé quand il a commencé à pleuvoir !".
Musiqueradio.com : Malgré le temps de travail considérable que sa toute nouvelle vidéo a nécessité, la chanteuse nancéenne est amplement satisfaite du résultat, mais surtout gardera en mémoire d'excellents souvenirs.
Najoua BELYZEL : "C'était une super expérience ! A chaque fois c'est complètement différent, et là en plus j'avais participé au casting, c'est moi qui ait choisi les figurants", a confié Najoua Belyzel, à la rédaction de Musique-radio.com. "J'ai choisi le fameux géant qui fait partie du clip, celui qui m'a terrorisé pendant 24 heures !".
Musiqueradio.com : Suite aux vidéos de « Gabriel », "Je Ferme Les Yeux" et "Comme Toi", l'artiste française s'est également pleinement investie dans le clip de "La Bienvenue", sa nouvelle vidéo qui révèle de nouveaux talents jusqu'à présent cachés.
Najoua BELYZEL : "Le clip nécessitait des talents de comédienne parce que je devais pleurer, je devais rire, je devais avoir peur, je devais passer par beaucoup de sentiments totalement différents", a reconnu Najoua Belyzel, rapportée par la rédaction de Musique-radio.com. "Un moment donné j'arrive donc je suis surprise, ensuite je suis perdue, ensuite je découvre quelque chose qui me fait terriblement mal... Finalement, j'ai réussi à faire ressortir mes émotions donc c'était assez sympa. Mais ça ne veut pas dire que le cinéma m'intéresse, loin de là, c'est juste que ça m'a plu d'interpréter les choses de cette manière !", a conclu la chanteuse nancéenne, rapportée par la rédaction de Musique-radio.com.
 
 
 
 

 

  [Copyright Programme Musiqueradio.com]