¤¤¤¤¤¤ Radio Scoop, Lyon [17 Janvier 2006] ¤¤¤¤¤¤ 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Interview de Najoua BELYZEL à Lyon le 17 Janvier 2006

 
Pato : Bonjour Najoua, alors comment ça s'est passé ? Tu as bossée pour en arriver là ou on est venu te chercher...

Najoua : J'ai dû bosser pour en arriver là mais je ne suis pas encore arrivée où je voulais

Pato : C'est-à-dire... Tu veux arriver où ?
Najoua : Je ne sais pas... On verra bien
Pato : Mais il faut avoir un but précis dans la vie...
Najoua : Non, je me laisse porter par le vent
Pato : Qu'est-ce que tu faisais avant ?
Najoua : Je travaille depuis quatre ans sur mon album qui sort en Février
Pato : J'imagine que tout le monde se pose la même question. Dans ta chanson, tu parles d'homosexualité
Najoua : En fait il y a deux sens, voire un troisième mais moins évident. On peut penser, oui à l'homosexualité ou à la Foi
Pato : Tu es fan de Mylène Farmer ?
Najoua : Non, mais c'est quelqu'un que je respecte énormément. On m'a déjà fait plusieurs fois la comparaison surtout par rapport au clip. Je pense que l'on doit se poser la même question mais j'espère qu'on a pas les mêmes réponses. En tout cas, mon album va nous différencier
Pato : Dans ton clip, tu étais nue sous tes ailes ?
Najoua : Non,  mais je me les suis pelée comme on dit. Sur le sol de l'Abbaye, j'avais l'impression d'être dans un congélateur et le pire c'était dans le bois comme j'étais pieds nus.
Pato : Ils sont gentils avec toi la maison de disques ? Ils t'ont pas dit : "Faut pas dire ça à Pato !"
Najoua : Non, ils m'ont rien dit... Ils m'ont juste dit : "Ils sont géniaux, fais ce que tu veux..."
Pato : Qu'est-ce qui fait le plus peur dans une maison de disques ?
Najoua : Les disques d'Or...
Pato : Comment ils t'ont repéré ?
Najoua : J'ai  passé un casting en 2001. Je suis venue avec mes textes, et j'ai rencontré Christophe CAZANAVE qui a déjà travaillé avec Marc Lavoine et Steve ESTATOF. Le casting, c'était pour être choriste de Benoit. Bref, j'ai rencontré de fil en aiguille les bonnes personnes
Pato : Si ton homme te trompe, comment tu réagis ?
Najoua : Je m'en vais et j'appelle Virginie
Pato : Est-ce qu'il faut coucher pour réussir ?
Najoua : Non, surtout pas...
Pato : Est-ce que tu serais prête à poser nue dans les magazines pour vendre plus de disques et faire parler de toi ?
Najoua : Bien sûr... Non, je rigole. Je ne suis pas assez photogénique pour faire ça
Pato : Quelle est ta nationalité ?
Najoua : Je suis française, mais j'ai des origines marocaines du côté de mon père et égyptiennes du côté de ma mère