Page Précédente ¤¤¤¤¤¤ Avec Ptitblog.net [19-26 Octobre 2009] ¤¤¤¤¤¤ Page Suivante

 

 
 
 

¤ Interview de Najoua BELYZEL par PTiTBloG.net ¤

<> Voir la Galerie Photos

 

"L'Ame Exilée"

 
Najoua BELYZEL : J'ai gardé le côté mystique du premier album même si on le ressent moins car Au féminin est plus terre à terre et a un côté plus "Human Being". Ce titre est un face à face avec moi-même. Je me pose des questions sur Najoua Belyzel. Il y a un moment donné où tu n'es plus vraiment toi. Faut le vivre pour le comprendre. Il y a un moment où tu ne sais plus si tu es Najoua MAZOURI ou Najoua BELYZEL. Tu rentres chez toi, tu vois ton disque d'or et tu te dis que tu vas l'enlever et ne pas le laisser là car quand les gens viennent chez toi, ils ne parlent que de chanson et de musique. Tu te demandes s'ils t'aiment pour ce que tu es ou ce que tu fais.
"L'Ame Exilée" traite de choses qu'on ne peut pas toucher. Tu te couches et tu sens un poids sur toi, quelque chose qui est là. En fait, c'est tout le stress de ce que je fais, de ce que les gens attendent de moi. Pourtant, ce n'est pas très gros, je ne suis pas Madonna (rires)... Tout ce côté "image", où chacun s'imagine ce qu'il veut, t'éloigne de ce qui t'importe le plus.
Pour moi, ce qui m'importe le plus, en l'occurrence, c'est Dieu. J'ai vraiment une discussion avec lui et je l'avais perdue. A un moment donné, régulièrement, je trouvais une étoile par terre et j'ai arrêté de la trouver. C'étaient des confettis que je trouvais dans la rue. Je les cherchais alors qu'avant je les trouvais. Ce sont des petits trucs comme cela que je prends comme des signes de Dieu. C'est de là que "L'âme Exilée" est née.
 

"La Trêve de l'Amour" - "Née de l'Amour" - "Combien de Fois" 

Najoua BELYZEL : Je me suis amusée à découper un thème en trois chansons. Comme j'avais fait un texte super long, je l'ai divisé en trois pour faire trois chansons avec trois mélodies différentes. L'acte 1 est "La Trêve de l'Amour", "Née de l'Amourest l'acte 2 et "Combien de Fois", l'acte 3.
"La Trêve de l'Amoura un côté biblique/apocalyptique : regardez autour de nous, on ne se parle plus, on ne s'aime plus, on ne se regarde plus...Le texte glisse tout seul, la musique est très "modern club", on peut danser dessus.
"Née de l'Amour" circule déjà sur internet mais elle est complètement réarrangée avec les mêmes paroles : c'est une entité qui vient sur terre pour laver les âmes humaines, un peu comme dans le film Equilibrium. Elle vient sur terre pour dire "Stop" aux gens qui se battent et qui se détestent et vient leur faire l'amour pour les laver et elle meurt en les purifiant.
"Combien de Fois"  est l'espoir qui revient d'un seul coup où je chante: " Combien de fois la Terre doit tourner ?/ Moi j'ai rêvé qu'elle s'arrêtait/ Au nom de l'Amour, j'ai vu s'avancer le Paradis perdu retrouvé."
 

"Denis"

Najoua BELYZEL : C'est un cadeau pour les fans qui m'ont saoulée (rires) (ndlr : Najoua a déjà interprété ce titre en concert).  Elle est mille fois mieux que sur scène. On s'est inspiré des sons outre-Atlantique comme Lady GAGA, Katy PERRY, Britney SPEARS... Vraiment du gros son derrière. On a retravaillé les couplets mais pas le refrain. Finalement, le titre parle de la relation conflictuelle d'un couple à cause de la drogue. Denis prend de la drogue et il a juré qu'il arrêterait d'en prendre. Du coup, sa femme est en train de le perdre et elle lui dit que c'est elle sa drogue.
 

"Tout va Bien"

Najoua BELYZEL : C'est une chanson très douce que j'ai adoré chanter. C'est une des rares que j'ai peu chantée. Je suis perfectionniste et pour un mot, je peux tout refaire. Pour "Tout va Bien", je l'ai faite en deux fois. Elle parle de quelqu'un qui fait des Adieux sereins. Comment aborder la Mort de façon sereine ? Cette chanson en parle. C'est quelqu'un qui sait qu'il est condamné mais qui rassure ses proches. C'est un peu comme le film "P.S. : I Love You" où un homme meurt et laisse des lettres à sa femme pour qu'elle apprenne à refaire sa vie après sa mort.
 

"Jérémie"

 
Najoua BELYZEL : C'est la chanson "gay friendly" (rires). Ce n'est pas un automatisme...J'avais vu Thomas BEATIE, le transsexuel qui est tombé enceint et il avait l'air heureux. Est né de cette histoire, "Jérémie". Malgré ma positivité, il y a un petit truc : le mec est heureux d'être bi car la chanson commence par " Jérémie aime les filles ou les garçons", tout va bien "Jérémie est heureux/ Sa vie est un poème/ Qu'il est bien entre deux" sauf qu'à la fin, il est tellement bien qu'il s'imagine voir son ventre gonfler.
C'est là que cela commence à dérailler car ce n'est pas possible mais il est tellement bien dans ce qu'il est que pour lui tout est possible. A la fin, c'est " Jérémie n'a qu'une envie : faire un enfant / Voir son ventre gonfler/ Tel est son doux secret/ Il finira par l'Adopter". Là je retombe dans un truc très actuel qui est qu'aujourd'hui, la communauté gay aimerait pouvoir adopter des enfants.
 

Ma Sainte-Nitouche

Najoua BELYZEL : J'avais commencé à l'écrire en 2003 mais je déteste ressortir des vieux textes pour les faire. Cela m'a énervée mais le problème est que le mot "Ma Sainte-Nitouche" est un beau titre. Je trouvais cela dommage de le laisser. Donc j'ai juste repris le texte et j'ai tout refait autour avec Christophe CASANAVE. J'ai vu pas mal d'émissions de type "Miss Swan", "Relooking extrême". Quand tu en regardes une, tu rigoles mais il y a un moment où tu te dis que tu as de la chance d'être naturelle.
Je les ai appelées "les soeurs scalpel": elles veulent toutes passer par la chirurgie esthétique pour plaire aux hommes quitte à se déplaire. Ce titre parle d'une fille qui joue un peu la sainte-nitouche et qui, du jour au lendemain, se fait tout refaire pour ressembler aux autres. Je lui dis: "Non, ce n'est pas d'être Geisha/ Qui fait qu'on soit aimé". A la fin, elles deviennent des objets.
 

"Viola" (duo avec Marc LAVOINE)

Najoua BELYZEL : Cette chanson là est ma préférée de l'Album et c'est celle avec laquelle je rêverai de porter mon Album, qu'elle explose au grand jour même si elle est triste. "Viola" parle de l'Excision et c'est aussi un visage de Femmes multiples qui ont souffert, qui ont vécu des conditions difficiles.
 
PtitBlog : Merci beaucoup Najoua pour tes réponses. Rendez-vous la semaine prochaine pour en savoir plus sur le titre "Viola" : Najoua nous parlera longuement de sa collaboration avec Marc Lavoine ainsi que du thème de cette chanson qui lui tient particulièrement à coeur. Pour conclure, elle nous parlera de ses envies de scène.
 
 

 

  Le Webzine de l'Actualité Culturelle au Quotidien