Retour ¤¤¤¤¤¤ Direct 8,avec Najoua BELYZEL [20 Novembre 2009] ¤¤¤¤¤¤ Page Suivante

 

 
 
 

¤ Interview de Najoua BELYZEL par Direct 8 ¤

<Voir la Galerie Photos>

 

Elle est ravissante, elle a une voix de soie, elle est avec nous aujourd'hui en deuxième partie d'émission pour nous présenter son Deuxième Album c'est Najoua BELYZEL... Nous avons aujourd'hui la chance de recevoir Najoua BELYZEL. Elle a connu un succès fulgurant en 2006 avec son Premier Album "Entre Deux Mondes, en Equilibre" et le tube "Gabriel". La chanteuse a longtemps travaillé sur son retour et la revoilà... On accueille tout de suite Najoua BELYZEL...
 
Direct 8 : Bonjour Najoua BELYZEL
Najoua BELYZEL : Bonjour. C'est un plaisir de vous accueillir... Merci beaucoup de m'avoir invité.
Direct 8 : Bon on est ravi, ravi, ravi... Vous venez nous parler de votre Nouvel Album "Au Féminin". Vous avez votre Premier Album "Entre Deux Mondes, en Equilibre" a très bien fonctionné. Vous êtes en Concert le 20 Janvier à 19 Heures au Showcase à la FNAC des Champs Elyzées
Najoua BELYZEL : Oui...
Direct 8 : Alors Là vous allez nous dire quelques mots déjà sur cet Album, c'est votre second... Comment l'avez vous abordé par rapport au précédent ?
Najoua BELYZEL : Alors Déjà... Comment je l'ai abordé ? Ben déjà j'ai pris trois ans [Rires...]
Direct 8 : Pour vous détendre...
Najoua BELYZEL : Pour me retrouver... Pour me retrouver parce que d'abord c'est important de se renouveler et de ne pas faire à chaque fois la même chose et puis surtout que c'était mon premier Album, enfin "Entre Deux Mondes" a très bien marché... Il m'a explosé entre les mains, si on peut dire surtout avec la chanson "Gabriel". C'est même allé outre-Atlantique, au Canada, en Russie, en Allemagne enfin un peu partout...
Direct 8 : Gros succès et c'est vrai que l'on vous a souvent comparé alors c'est pour ça c'est drôle parce que ça fait parfaitement la transition avec cet Album,  on vous a souvent comparé à Mylène FARMER  en disant il y a même des "Fans de Mylène FARMER qui devenaient vos Fans..." Certains qui disaient "Mais Attention elle veut prendre la place de Mylène FARMER..." Enfin une espèce de grosse pub qui a été faite autour de ça, et là il y a presque une réponse dans cet Album à tout cela.
Najoua BELYZEL : Ben en fait ce deuxième Album pour en revenir à ce que je disais tout à l'heure... Je l'ai baptisé "Au Féminin" parce que pendant ses trois ans là je me suis retrouvée face à moi même et puis il y a beaucoup de chansons... En fait j'avais entendu une émission à la radio qui parlait d'une Trêve de l'Amour qui s'était passée pendant la Guerre de Cent Ans où les Femmes s'étaient alliées toutes ensemble. Elles refusaient de faire l'Amour à leur Compagnon pour ne pas avoir d'enfants, pour qu'elles ne servent pas de chair à canon... C'était des espèces de Militantes on va dire et voilà cette Trêve de l'Amour est née. De cette symbolique là est née une Chanson qui s'appelle "La Trêve de l'Amour" qui est dans cet Album et à partir de là j'ai décidé de tourner autour de l'Astre Féminin et de faire des Chansons sensibles donc avec des Thèmes Engagés donc il y a beaucoup de chansons d'Amour... Des Amours aussi donc voilà.
Direct 8 : Chère Najoua BELYZEL on vous a beaucoup comparé à Mylène FARMER de façon énormissime dans tous les Sites etc... Et alors effectivement là vous répondez à tout cela en disant avec cette Chanson qui s'appelle "M" Hey Hey Hey... Vous faites un peu le point ! Ca vous a énervé un petit peu cette comparaison au départ ?
Najoua BELYZEL : En fait au départ ça m'a flatté comme je le disais tout à l'heure en régie avec vos amis, je disais que ça m'avait flatté au départ et puis à force, à force en France on a tendance, surtout les Français parce que quand je suis allée faire la Promo au Canada, on m'a pas comparé à qui que ce soit, à personne. Les gens étaient très respectueux et voilà un Artiste, c'est un Artiste. En France, on a tendance tout le temps à coller des étiquettes, à dire ça ça ressemble à ça et en même temps c'est très humain. Donc Moi même je le fais et je pense que vous, vous le faites aussi. Mais à un moment donné...
Direct 8 : Vous avez Envie d'exister par vous même...
Najoua BELYZEL : Oui voilà exactement et puis j'ai la chance d'écrire moi même mes Textes, je travaille avec la même personne depuis bientôt huit ans, Christophe CASANAVE qui compose mes chansons donc voilà c'est à partir de ces choses là, ce sont des petits points qui nous ont comparé parce que Mylène FARMER travaille exclusivement avec une seule personne qui est Laurent BOUTONNAT (Je ne vais pas faire semblant de ne pas le connaître) et le fait d'avoir abordé le Thème Religieux, un peu Apocalyptique, Biblique tout ça enfin tout de suite on m'a dit !...
Direct 8 : Et vous répondez quoi dans "M" Hey Hey Hey
Najoua BELYZEL : Dans "M" seulement le fait que depuis très longtemps jusqu'à maintenant on m'a toujours comparé etc... etc... Cette Chanson là c'est un peu la Scission. Je suis sûre qu'il n'y a pas tant de gens que ça qui pensent vraiment que ce que je fais ressemble à Mylène FARMER. Mais ça, cette Chanson "M" me permet en fait moi de me Libérer quelque part, de me Libérer et aussi les paroles sont très Légères. Il y a juste deux trois petits clins d'oeil par rapport à quelques chansons que Mylène FARMER a fait "Tristana", "XXL"
Direct 8 : Oui quand même !...
Najoua BELYZEL : Oui c'est rigolo... Moi cette Chanson là pour moi c'est une Chanson très très Légère et qui remet juste en fait à sa place un espèce de discours un peu trop lourd qui me tourmentait en fait voilà... Et j'avais envie de crier de ma petite voix Hey... Hey... Hey...
Direct 8 : Et justement on a des Images de "M" Hey, Hey, Hey, on les regarde ?
Najoua BELYZEL : Oui avec plaisir... [Passage Extrait de la Chanson "M"]
Direct 8 : Très belle chanson... Très entraînante surtout !
Najoua BELYZEL : Merci...
Direct 8 : On parle de la dernière chanson de l'Album "Viola" qui nous a marqué, c'est une très belle chanson, triste aussi parce qu'elle a une histoire particulière...
Najoua BELYZEL : Déjà la Particularité c'est le Duo, le fabuleux Duo que j'ai la chance d'avoir enregistré avec Marc LAVOINE qui est un Artiste que j'adore, que j'admire at que j'apprécie beaucoup [...]. J'ai eu la chance de rencontrer Marc LAVOINE grâce à Christophe CASANAVE qui est mon Compositeur et qui a aussi beaucoup composé pour Marc LAVOINE notamment sur son dernier Album,
Direct 8 : Il connaissait votre travail ?
Najoua BELYZEL : En fait il connaissait un peu comme ça en fait on va dire. Un jour il est venu en studio, je n'étais pas là ce jour là et il a entendu "La Bienvenue" qui est un chanson qui est dans l'Album et il a dit :: "J'Adore... J'Adore... J'Adore..." et de fil en aiguille voilà comme "La Bienvenue" était déjà enregistrée et que "Viola", je n'avais fait qu'un solo, je ne l'avais pas... Il y avait encore une ouverture à un duo, voilà... Et puis dans l'Histoire du Duo en fait au départ je voulais faire un duo avec Marie LAFORET avec une chanson qui s'appelle "Viens, Viens", le duo n'a pas pu se faire... [...] Et "Viola" c'est une chanson triste et en même temps c'est une chanson très Réaliste. J'aime me mettre dans la peau des Autres, j'ai tendance à beaucoup m'inspirer des Autres aussi, je suis une espèce de "Femme-éponge", je dirais une "Fille-éponge" plutôt...
Direct 8 : Mais le thème de "Viola" c'est l'Excision pour parler clairement...
Najoua BELYZEL : Ca parle de l'Excision, ça parle de l'I.V.G, ça parle du désamour comme je le disais tout à l'heure et ça parle aussi de quelqu'un à qui on force à porter le voile. Je rapporte pleins de petits thèmes comme ça que l'on peut mélanger... En fait "Viola" c'est une chanson à visages multiples en fait, c'est plusieurs Femmes, je lui donne qu'un seul nom c'est "Viola", c'est un prénom qui est assez violent et quand on avait terminé d'écrire le texte on s'est demandé si "Viola" existait ou pas et puis en tapant sur Google, dans wikipédia je suis tombée sur Viola LIUZZO qui était une femme en fait qui était une militante blanche qui se battait pour les droits des Femmes Afro-Américaines et elle s'est fait "descendre" lors d'une marche par les membres du Ku Klux Klan et puis d'un seul coup la chanson a pris une autre dimension, elle est devenue encore beaucoup plus forte et le Message est très très fort et dans le refrain c'est beaucoup plus léger parce qu'en fait on lui dit "que ce n'est pas l'Amour qui est censé nous conduire à de tels chemins sombres" et à la fin je fais un hommage, tu parlais d'hommage... Un hommage à Katoucha qui est une femme qui s'est battue pendant très longtemps contre l'Excision et qui s'est retrouvée morte dans la Seine et "Viola" pareil on retrouve son corps dans la Seine voilà...
Direct 8 : On a écouté effectivement avec "M" Hey, Hey, Hey, un côté dynamique, un côté joyeux et aussi des chansons un peu tristes donc "Viola", vous parlez dans "Jérémie" donc là c'est pas la première fois non plus que vous abordez le thème de l'Homosexualité notamment
Najoua BELYZEL : La Bissexualité aussi...
Direct 8 : La Bissexualité...
Najoua BELYZEL : L'Homoparentalité aussi...
Direct 8 : Vous prenez un peu de tout ce qui est un peu ce qui sont peut être un peu rejetés ou les gens un peu... Où vous trouvez vous toute cette inspiration, tous ces thèmes ?
Najoua BELYZEL : Autour de Moi...

 

  La Matinale Culturelle du Direct 8 - Une matinale dynamique, différente et Ouverte d'Esprit