¤¤¤¤¤¤ 43ème Festival de Carthage [06 Août 2007] ¤¤¤¤¤¤ Page suivante

 

Interview de Najoua BELYZEL par Corniche, le Dimanche 05 Juillet 2007, sur Mozaïque.fm

 

<Najoua Belyzel Part 1 speaker><Page Spéciale><Najoua Belyzel Part 2 speaker>

Corniche : Najoua BELYZEL, Bonjour... Bienvenue en Tunisie, Bienvenue sur nos ondes aussi
Najoua BELYZEL : Bonjour tout le Monde...
Corniche : Te sens-tu privilégiée de te produire sur un aussi prestigieux Festival malgré ta modeste expérience de la scène
Najoua BELYZEL : J'ai vu des photos en fait quelques images du Site et je trouve ça vraiment merveilleux et c'est là qu'on se rend compte que mon aventure est extraordinaire et bien sûr je me sens privilégiée et très très bien oui, je vous remercie de m'avoir invité.
Corniche : Ton premier single "Gabriel" a fait un carton... T'attendais-tu à un tel succès ?
Najoua BELYZEL : Vous savez quand on prépare des chansons, quand on les fait, quand on les fait on se dit pas ça va être numéro un ou ça va être un succès, j'ai écrit les paroles avec mon coeur, j'ai essayé de faire du mieux possible et j'ai travaillé avec mon compositeur Christophe CAZANAVE de manière à ce que ça me ressemble et puis finalement les gens ont accepté ce que j'ai fait et c'est pour ça aussi que... Bien sûr que je suis très heureuse et en même temps, je croise les doigts pour que ça continue...
Corniche : D'accord... Pensez vous que "Quand Revient l'Eté" aura le même effet sur les gens ?
Najoua BELYZEL : J'espère... C'est quelque chose d'assez différent quand même que "Gabriel", c'est même l'opposé. "Gabriel" c'était un peu rapide, électro dance. Là pour dire la vérité, c'est un peu plus lyrique, un peu plus classique avec des sonorités un peu arabisantes aussi et ça me ressemble aussi disons que ça peut être un effet, ça peut faire le même effet comme ça peut faire le contraire... En tout cas en France, ça se passe très très bien et je suis très très heureuse et c'est la première fois pour moi que je viens interpréter à l'étranger donc on verra bien... Je pense que ça ira...
Corniche : D'accord... Alors Najoua tu écris toi même les textes de tes chansons, Penses-tu que c'est un atout pour l'artiste c'est-à-dire qu'il ressentira mieux les paroles...
Najoua BELYZEL : Je pense sincèrement que c'est mieux pour n'importe quel artiste pour pouvoir défendre ce qu'il a écrit... Moi j'écris parce que j'aime ça et que ça fait partie de moi depuis que je suis toute petite et puis c'est quelque part un exutoire, ça me permet de ressortir des choses que l'on peut pas faire par la parole, puis quand on met ça en musique donc c'est extraordinaire parce que la musique j'adore ça aussi, et puis j'essaie de glisser des messages à l'intérieur pour essayer... Pas de changer le Monde parce qu'on ne change pas le Monde avec une chanson, mais pour essayer de toucher les consciences des gens voilà...
Corniche : En fait, qu'est-ce qui t'a ramené à la musique, à ce milieu, à part bien sûr ta Passion...
Najoua BELYZEL : Ben moi vous savez je dis très souvent "Je suis très croyante, je crois très fort en Dieu, aux Prophètes, aux Anges et tout ça et puis..." Donc Je crois au Destin et je sais pas comment je suis tombée sur la Musique, mais je pense que c'est la Musique qui est tombée sur moi en fait... Non sincèrement... Je savais que... Je réalise petit à petit que je suis à Paris, que je travaille avec des gens formidables, que je vis vraiment de ce que j'aime et que je touche les Gens et qu'il y a beaucoup de Fans et de Femmes aussi, qui me racontent leur expérience et leur histoire, et qui se retrouvent dans ce que j'écris et je trouve ça formidable... En fait !
Corniche : Oui... Ca t'inspire les histoires des Gens ?
Najoua BELYZEL : Bien sûr... C'est la même que la mienne aussi quelque part...On naît tous de la même manière et on partira tous de la même manière aussi...
Corniche : Oui... Tu es de Père Marocain et de Mère Egyptienne, tu vis en France...
Najoua BELYZEL : Exactement...
Corniche : Ton métissage culturel t'apporte-t-il un plus Artistique ?
Najoua BELYZEL : Un plus Artistique... J'espère oui... En tout cas j'essaie de le faire ressortir avec justement les sonorités orientales dans la Musique et quelque part j'ai reçu un espèce de patrimoine qui est culturel, un bel Héritage ne serait ce que par la Culture, après la Religion, ensuite... Plein, plein de choses en fait... J'essaie de retransmettre ça dans mes paroles et dans ma Musique donc je pense que quelque part  ça m'aide beaucoup... Je suis très heureuse de pouvoir jouer de ces mélanges là...
Corniche : D'accord...
Najoua BELYZEL : Après il faut pas en abuser... Voilà... On est tous différents et par contre on est tous Egaux donc voilà...
 
  [Copyright Programme Corniche // Mozaïque.fm]