¤¤¤¤¤¤ Big Bang, Interview [le 11 Octobre 2006] ¤¤¤¤¤¤ Page suivante

 
 
 

Interview de Najoua BELYZEL par IDFM, le Mercredi 11 Octobre 2006

 
Cliquez sur le logo pour accéder au Site

¤ News ¤ d'après Didier MESGARD, de Big Bang

 
Le Site IDFM 98.0FM va diffuser une interview de Najoua Belyzel le mercredi 11 octobre dans BIG BANG de 16 heures à 17 heures sur IDFM (98.0 FM en Ile de France)
 
Najoua B : Alors Najoua BELYZEL c'est la porteuse du message de Najoua MAZOURI donc le dénominateur commun c'est Najoua et j'ai préféré garder mon patronyme, mon nom de famille pour l'écriture en tant qu'auteur, et Belyzel c'est le nom de mes ancêtres que j'ai pris pour l'interprète en fait

Didier Mesgard : Et comment as-tu débuté dans la chanson ?

Najoua B : J'ai commencé à écrire des textes à l'âge de 13 ans, au départ c'était des poèmes puis après quand j'ai grandi les poèmes se sont transformés en des textes un peu plus dur, les mots changent. Il y a eu deux tournants dans ma vie qui ont fait que je suis dans la chanson : le premier ça a été cette révélation de l'écriture et de l'amour des mots.
A ce moment là, le deuxième tournant c'est en 2001 où je réponds à une annonce de casting : Benoit etc... Et je rencontre Christophe CASANAVE qui est auteur-compositeur et à ce moment là, il recherche des choristes etc... Je suis celle qui chante le moins bien et je suis la moins jolie etc... Tout ce que tu veux !... Mais par contre parmi les vingt, je suis la seule à être venue avec un espèce de bagage et avec mes textes. Donc c'est ce qui me différencie à ce moment là des autres et c'est ce qui accroche aussi avec Christophe CASANAVE. Ca a été une formation accélérée mais à un moment donné au bout de... ça a duré cinq mois... Au bout de cinq mois, je me rends compte que quand je me regarde dans le miroir, je me dis : "C'est pas vrai... Je me demande, c'est pas moi..." et à ce moment là je dis à Christophe "Ecoute moi ce que je voulais faire c'était pas choriste. Moi, je veux vraiment écrire mes textes, mes chansons. Alors à ce moment là, on décide de travailler avec une jeune fille qui voulait chanter et on se rend vite compte que cette jeune fille là s'amuse un peu et qu'on voit vraiment qu'elle ne veut pas faire ça.
Donc un jour à deux heures du matin, Christophe me dit : "Qui d'autre mieux que toi à ce moment là, qui d'autre mieux que toi peut interpréter tes mots "MOTS" et tes maux "MAUX" puisque dans toutes les chansons que j'écrivais, je ne parlais que de moi. Et à ce moment là, il faut travailler la voix donc je vais derrière le... derrière... parce que bon c'est plus des maquettes. Les maquettes, on peut se permettre de se tromper, d'avoir la voix pas très juste, ces maquettes sont juste un petit aperçu live, faut vraiment travailler... On se rend compte que j'ai un gros défaut de respiration dans ma voix, et je n'arrive pas tu vois, à transformer ce défaut là et je décide à ce moment là, l'an dernier, de le garder et de l'utiliser à bon escient et d'en faire mon empreinte vocale. Donc ça va aux décrochages vocaux, il y en a que ça insupporte, il y en a que ça séduit, peu importe...
Didier Mesgard : Et dans "Gabriel", on revient au premier single : tu parles de Dieu et de bisexualité, c'est quand même assez original
Najoua B : J'espère que c'est original. Je pense que ça l'est. Je sais pas si c'est dû à ça mais j'ai eu en tout cas une récompense qui a été un disque de platine, mon premier disque de platine... [En fait, la dernière chanson qui a été composée dans l'Album, j'en ai gardé...] [... par Christophe CASANAVE, et par Jean-François BERGER pour les arrangements, et il faut faire une chanson d'amour. On voulait faire une chanson d'Amour pur. Et l'Amour pur, donc le schéma s'est fait comme ça... L'Amour pur c'est l'amour sans sexe, l'amour sans sexe c'est les anges. Les anges sont asexués et comme je suis très croyante et que je suis très sensible à ce qui se passe dans l'actualité et dans le monde dans lequel je vis, même si je suis très heureuse, d'où "Entre Deux Mondes, en Equilibre", rêves et réalité etc...
Et d'un seul coup ça nous est tombé du ciel "Gabriel" : c'est évident... Gabriel pourquoi ?
C'est l'ange qui insuffle les paroles divines dans les trois religions on va dire monothéistes donc chez les juifs, les chrétiens et les musulmans. Moi, ça me touche beaucoup à coeur parce que voilà je suis croyante, je crois en un seul Dieu aussi et par rapport à l'actualité, moi j'ai remarqué autour de moi, de mes proches, des hommes de tous les jours, de la société que les gens finalement aimaient les hommes et les femmes à la fois, voilà... On transpire d'amour comme je te le disais tout à l'heure et voilà... Donc la bisexualité ou l'homosexualité "Es-tu fait pour lui ou es-tu fait pour moi", une jeune femme qui s'interroge sur l'homme qu'elle aime : "Est-ce que tu es fait pour un autre garçon ou est-ce que t'es fait pour moi" [rires]
 

[On entend "Stella"] à peu près à la 40ème minute...

Didier Mesgard : Ca devrait être le prochain titre. Ils hésitent entre deux titres. De toute façon, on va vous passer la "version Steve ESTATOF" juste après... Gabriel, c'est pas la première personne qui t'a demandé un autographe, si c'est pas un signe ça ?...
Najoua B : Oui, on le dit... C'est ça. Le single venait à peine de sortir et bon, il était pas spécialement médiatisé, connu... Moi, j'étais tranquille ; il y avait rien. Jamais, mais une once de seconde, j'ai pensé que ça allait frapper fort comme ça et qu'il allait avoir une effervescence telle que tu t'imagines que hier, on m'a annoncé que j'étais n°1 des radios au Québec, ils m'ont dit les Québécois... Enfin j'ai donné une dizaine d'interview, les Québécois me disaient "Mais vous savez que ça fait des années qu'il n'y a pas une artiste française qui a fait ça..." J'ai halluciné parce que moi je ne suis pas quelqu'un qui va regarder les classements, les chiffres... qui va regarder qui fait quoi !! Non, je suis vraiment assez égoïste, j'essaie de suivre mon chemin. Voilà, donc quand on me dit ça, je suis assez... Quand on m'a dit : "Oui... Mais t'as été n°3 en Russie !" pendant plusieurs semaines, ça a marché en Israël et il se dit "Gabriel" il est fou, il va partout quoi !
Didier Mesgard : Tu crois être une nouvelle icône gay puisqu' on te compare à Mylène Farmer mais il y a pas que ça...
Najoua B : Je sais pas trop quoi penser... C'est bien et en même temps ça peut me jouer des mauvais tours, parce que vous savez j'ai mis quand même quatre ans à me faire pas connaître... à sortir cet enfant là, ce petit bébé puis quelque part, c'est comme si on tuait ce bébé dans l'oeuf parce que t'arrives, on te colle... Tu vois en France on a tendance à essayer à te mettre en cage ou à essayer de te mettre dans un tiroir en te collant une étiquette... Moi, je ne supporte pas d'être mise en cage parce que je suis un peu sauvage
Moi, le mot "Icone" ne me plait pas tellement par rapport à mes croyances et par rapport au fait que je ne suis pas quelqu'un qui est supérieure à l'autre tu vois ? "Icone" c'est quand même... c'est un peu comme une reine moi je ne suis la reine de personne . La comparaison est venue du fait que l'on a tourné le clip dans la même abbaye au départ ensuite parce qu' il y a pas beaucoup d'artistes qui sont dit entre guillemets mystiques, c'est-à-dire qu'ils parlent de Dieu... Oui, Indochine un peu... il y a Mylène Farmer voilà, il y a pas beaucoup de gens... Parce que mon Album, en réalité, ce n'est que le reflet d'un miroir brisé de la société dans laquelle on vit...
Didier Mesgard : Quel sera le prochain single si tu le sais déjà !
Najoua B : Comme toi "Rentrez aux USA", j'aimerais bien alors c'est en discussion parce que en réalité, il devrait y avoir cinq singles en tout là il y en a trois, il en reste deux... Entre les deux, on sait pas trop mais mon coeur balance plus pour "Rentrez aux USA" parce qu'il faut que cette chanson sorte, il faut que ça fasse son effet en tout cas, et "Stella" normalement ... Ca te plaît ?
Didier Mesgard : "Stella" il y a Steve ESTATOF qui l'a chanté, enfin qui l'a interprété... Les paroles sont un tout petit peu différentes
Najoua B : J'ai remis les paroles à jour par rapport à moi même mais cette chanson là avait été donc... Moi je regardais jamais la télé réalité et tout ça et un soir, je zappe et je vois Steve ESTATOF qui chante "L'amour c'est comme une cigarette" et il m'a bluffé parce que en général, dans les télé réalité je veux pas critiqué, mais c'est très maquillé... C'est très... Tu vois ce que je veux dire... C'est très formaté... très... Tout le monde se ressemble c'est des clones. Donc pour revenir à Mylène Farmer, je ne veux pas devenir le clone de quelqu'un d'ailleurs et, j'ai l'impression dans ces émissions que chaque année on retrouve en fait, la même Jenifer, la même Emma Daumas... la même quantité  de nom là parce que je me suis arrêtée à là et voilà. Et là lui, il m'a fait quelque chose et parce qu'en plus il est un peu plus âgé, il avait une autre culture musicale et à ce moment là sont album sortait, il fallait une chanson et enfin, en tant qu'auteur je n'étais pas connu, je n'avais rien fait, Christophe CASANAVE non plus c'était une chance pour nous en tout cas de mettre un pied dans le métier c'était en 2004, puisque j'avais rien fait encore, j'en était qu'à mes maquettes et à ce moment là on lui fait "Stella" et il avait reçu plus de 400 chansons et ça a été une de ses préférées, elle a été prise malheureusement je trouve  qu'elle a été mal exploitée et à ce moment là je dis "Un jour, si je fais un album (à ce moment là, je ne savais pas si j'allais en faire un) "Stella", je la reprends. Et j'ai remanié les paroles à ma manière, pour que ça me ressemble, parce qu'au départ les paroles étaient faites pour lui, et voilà ça a donné une ambiguité pareille... C'est bien
Didier Mesgard : Est ce qu'il y a un deuxième Album en préparation ?
Najoua B : Oh ! que oui... Il y aura un nouvel album puisque j'ai signé pour sept ans.
Didier Mesgard : Une dernière question, je voudrais savoir si t'aimerais chanter en anglais ou dans une autre langue ?
Najoua B : C'est prévu : l'anglais. C'est prévu pour le deuxième album, c'est prévu pour la scène. J'aime beaucoup Joan Osborne et "One Of Us" par exemple. J'aimerais bien la refaire sur scène à ma manière, à la sauce Belyzel et il y a certaines chansons, une chanson "Je suis née de l'Amour et de la Haine à la fois" qui est vraiment fabuleuse et que je n'ai pas mise dans cet album là mais que je vais faire sur scène et je la ferais en français et en anglais en fait. Et j'aimerais en faire une, juste une fois, en arabe littéraire en fait. Je t'ai donné pleins de scoops parce que franchement, c'est la première fois que je dis ça à quelqu'un...
Didier Mesgard : Najoua merci beaucoup, merci... Bonne chance
Najoua B : Merci...