Page Précédente ¤¤¤¤¤¤ Interview, Radio Goom Radio [07 Avril 2009] ¤¤¤¤¤¤ Page Suivante

 

 
 

¤ Interview de Najoua BELYZEL par Karine FERRI  ¤

<> Voir la Galerie Photos

 

Le Mardi 07 Avril 2009, il est prévu l'enregistrement d'un Interview avec Karine FERRI, un rendez vous d'une heure sur la Radio Goom Radio

Ecouter la Radio sur cette fréquence [Radio Goom Radio]

 
Najoua BELYZEL : J'arrive devant le présentoir et je vois mon Album ce n'était pas la bonne pochette et pas du tout la bonne photo, c'était un truc de dingue et pas du tout le bon prix donc voilà il y avait deux Albums "Entre Deux Mondes, En Equilibre" de totalement différents. Alors là j'ai flippé et j'ai dit "Mince" en gros... C'est un peu le reste de mon rêve en fait, voilà...
Goom Radio : Mais alors est-ce que tu as essayé de traduire
Najoua BELYZEL : Moi j'ai traduit ça comme ça dans le sens où en fait on est venu me voir avec des Albums déformés et puis c'était une erreur de...
Goom Radio : Pour toi... Est-ce que ça voulait dire que l'Album allait marcher ou justement au contraire, qu'il n'allait pas marcher... Parce que l'on aurait pu en tirer des conclusions. Bien souvent quand tu fais des rêves comme ça, ça traduit quelque chose...
Najoua BELYZEL : Je ne suis pas allée aussi loin que toi dans mon analyse...
Goom Radio : Parce qu'après c'est ça... On peut faire comme Freud et Analyser les rêves hein ?...
Najoua BELYZEL : C'est vrai...
Goom Radio : Bien souvent quand tu as des rêves qui ne sont pas habituels et qui ont une particularité, comme celui-ci, comme celui que tu as fait, et bien l'idée c'est de justement traduire en fonction de ce qui s'est passé...
Najoua BELYZEL : Mais ça je le fais mais pas avec mes propres rêves à moi. Je le fais par rapport à mes parents qui ont ce Don là aussi, "quelque part" entre guillemets... J'appelle mon père et je lui dis : "Papa, est-ce que tu as fait un rêve sur moi Dernièrement par exemple... ?" il me dit : "Oui" ou "Non"... Et par exemple pour "Gabriel", avant même que je fasse "Gabriel", avant même que ça prenne cette ampleur là, ma mère avait rêvé que j'étais au bord de l'eau avec une longue robe blanche, et c'est le Clip, enfin c'est assez drôle parce que je n'y avais jamais pensé... Quand j'ai tourné le Clip, je ne me suis pas dit : "Ma Mère a rêvé de ça ?... Je vais faire pareil quoi !"... Voilà C'est assez rigolo !
Goom Radio : Tes parents vivent également à Nancy ?
Najoua BELYZEL : Exactement oui...
Goom Radio : D'accord.
Najoua BELYZEL : Moi je suis native de là-bas. Mes parents... C'est drôle parce qu'ils ont fait le Maroc, ensuite la Corse, ensuite Marseille, ensuite Lyon, enfin ils ont commencé à grimper et bientôt je crois qu'ils allaient aller en Norvège ou à Lille... [Rires...]. Ils ont commencé à grimper et se sont arrêtés à Nancy et j'ai grandi là bas, j'ai fait mes études là-bas, et je suis très heureuse d'y retourner à chaque fois.
Goom Radio : Est-ce que tu es retournée un petit peu au Maroc suite au succès de l'Album qui est sorti en 2006 "Entre Deux Mondes, en Equilibre" ?
Najoua BELYZEL : Je suis allée à Marrakesh en 2007 pour les vacances, voilà...
Goom Radio : Là bas on te reconnaît évidemment ?
Najoua BELYZEL : Oui j'ai eu un super accueil par les services de l'Hôtel...
Goom Radio : Et par les gens eux-mêmes... Par les Marocains ?
Najoua BELYZEL : Non... Non... Ils ne m'ont pas reconnu... Non... Ils ne m'ont pas... Tu ne fais pas ça pour...
Goom Radio : Non... Non...
Najoua BELYZEL : Ils ne m'ont pas reconnu... Mais je pense que là bas ils ont énormément de respect pour les "Touristes" entre guillemets même s'ils veulent à tout prix qu'on leur achète quelque chose... [Rires...] Mais je n'ai pas du été accosté à part par les patrons de l'Hôtel à qui j'ai signé deux, trois CDs, voilà...
Goom Radio : Plutôt tu es tranquille même si tu vas chez toi donc sur tes Origines. Sur les lieux de ton origine, c'est tranquille, tu peux faire ce que tu veux. Tu peux aller avec des copines faire la bringue ou d'autres choses, il n'y a pas de problèmes...
Najoua BELYZEL : Non il n'y a pas de problèmes...
Goom Radio : Il n'y a pas de problèmes, tu vas pas être embêté par des paparazzis. Notamment au niveau de la presse, comment ça se passe ?
Najoua BELYZEL : J'ai de la chance je pense, j'ai de la chance et en même temps moi je fais mon... Moi, je me qualifie de Marginale. [Rires...] Même si on m'a taxé de chanteuse dance, même si on m'a taxé de chanteuse un peu bizarre, même si on m'a taxé de clone de Mylène FARMER, de ce genre de choses... Moi j'aime frôler enfin... Etre un peu de côté comme ça et puis finalement un jour se dire : "C'est vrai... Cette fille là elle fait des choses..." enfin. Ca me plaît voilà... Ca me plaît parce que je sais exactement où je veux aller, je sais exactement ce que je ne veux pas faire, et je sais où est-ce que les Gens aimeraient me voir en fait. Et je sais aussi où là on a essayé de me piéger et...
Goom Radio : Les Gens aimeraient te Voir où ?
Najoua BELYZEL : Je pense que les Gens ont besoin de Poésie... Je ne veux pas parler pour Eux car ils peuvent le faire eux mêmes mais enfin les Personnes à qui je parle et ceux "Qui M'Entendent" entre guillemets à travers Ma Musique, ça leur plaît parce que voilà je leur propose quelque chose de différent de ce qu'ils ont l'habitude d'entendre tout en restant quand même affilié à la Variété Française qui est très importante, qui est une Famille assez nombreuse, et voilà. Essayer de rentrer dans le "Moule" entre guillemets, tout en proposant quelque chose de...
Goom Radio : Nouveau
Najoua BELYZEL : De Nouveau, voilà... Ce qui est assez Délicat à faire
Goom Radio : Et pourquoi tu disais tout à l'heure, on a essayé de me Piéger !
Najoua BELYZEL : Ben quand je dis que l'on a essayé de me piéger, je parle de pleins de choses. Je ne vais pas rentrer dans le détail parce que tout ça s'est passé mais c'est vrai que l'on a souvent tendance à mettre des étiquettes en fait en France, à mettre les Gens dans des boîtes, à essayer de les enfermer et une fois que l'on s'en est servi que l'on a bien manipulé la chose tel un Pantin... Ben de Jeter la boîte très loin et d'Oublier très vite cette boîte. Moi on m'a mis dans une boîte...
Goom Radio : Un Produit Commercial... On se sert d'un produit commercial, on se sert de l'humain comme produit commercial, on l'utilise tant qu'il marche et ensuite on le passe aux oubliettes
Najoua BELYZEL : Exactement... Je connais très bien cette chose là et c'est terrible parce que j'ai la chance de ne pas être vraiment Seule heureusement et puis je ne sais pas, j'arrive à puiser une Force... [Rires...]
Goom Radio : Peut être que ça vient encore une fois de tes Croyances et de ta Foi ?
Najoua BELYZEL : Sûrement oui...
Goom Radio : Ca vient de là sûrement...
Najoua BELYZEL : Je remercie la Personne qui veille sur moi mais en même temps ce n'est pas facile parce qu'il y a énormément de travail à faire, ça n'est pas comme si on arrivait... Moi quelque part j'ai toujours eu cru en ces choses là c'est-à-dire ce que je fais aujourd'hui, ça a toujours traîné un peu dans ma tête puis j'ai fait la rencontre, parce que ce sont des Rencontres, ce sont des Magies qui viennent aussi... Il faut savoir "choper" la chose au bon moment quand elle vole et puis quand elle est pas là il faut savoir se mettre en retrait puis aussi je ne supporte pas les gens qui forcent les choses en fait... Moi c'est quelque chose qui... Parce que l'on m'a beaucoup reproché d'avoir pris mon temps, d'avoir trop été...
Goom Radio : Par rapport à l'Album ? Par rapport au fait d'arriver dans l'Univers de la Musique ?
Najoua BELYZEL : Par rapport à mes Chansons aussi comme par exemple on présente "Gabriel", on est pas à un procès, on discute entre nous... Là quand "Gabriel" est arrivé enfin on m'a jeté beaucoup de pierres et ensuite...
Goom Radio : C'est ça que je n'arrive pas à comprendre... Pourquoi on t'a jeté beaucoup de pierres ?
Najoua BELYZEL : Mais moi non plus...
Goom Radio : Quels sont les retours que tu as eu à ce moment là ?
Najoua BELYZEL : Ca n'a pas duré aussi longtemps que ça pour en parler mais par contre après quand c'est parti, que c'est devenu énorme que même moi ça m'a échappé...
Goom Radio : Tu dis "Avant même que "Gabriel" ne sorte, les premières écoutes n'ont pas été positives
Najoua BELYZEL : Ce que je peux dire par exemple quand je préparais ce premier Album "Entre Deux Mondes, en Equilibre" et que l'on présentait les choses au major, ou à même des producteurs avec qui je travaille encore aujourd'hui, ils n'y croyaient pas une seconde... Voilà... Et pour eux, il a fallu vraiment... Vraiment c'est presque... On avait l'impression qu'il fallait les payer tu vois...
Goom Radio : Pour diffuser...
Najoua BELYZEL : Mais si... Il y a du potentiel... On peut essayer au moins de faire quelque chose au moins le jour où s'est arrivé et bien ça fait ce que ça a fait... Ca aurait pu faire autre chose...
Goom Radio : Est-ce que toi, ton comportement a changé vis à vis de ces gens justement qui t'ont mis les bâtons dans les roues et suite au succès, est-ce que tu es allée les voir en leur disant "Ben Tiens... Voilà le résultat"
Najoua BELYZEL : Non... Enfin... Je n'ai pas encore ce caractère là mais j'ai des Anges Gardiens on va dire qui le feront pour moi, et par contre je sais dire "Non" à des choses qui ne me correspondent pas et c'est difficile parce que Moi, c'est la première fois aussi que je viens d'en parler et je viens quand même d'une maison de disques que je respecte énormément, que j'adore... C'est familial etc... et qui n'ont pas l'habitude de faire de l'Artiste en développement et donc ils y ont cru jusqu'à ce qu'à un moment ça devient fatigant je crois...
Goom Radio : Donc toi tu aimerais bien éventuellement aller ailleurs...
Najoua BELYZEL : Peut être si ça arrive ou Voler de mes propres ailes aussi ça peut être une autre solution. Mais par contre, ce second Album on l'a fait vraiment... Tout à l'heure tu disais une jolie métaphore "C'est comme un Accouchement en fait..." et bien celui-là il est quelque part moins douloureux mais il est plus long... Où est la différence, je ne sais pas...
Goom Radio : Et en plus j'ai une bonne nouvelle mais je pense que tu le sais mais j'ai appris juste avant que tu rentres dans le studio que tu serais dans les 10 premières du Top 10 en ce moment...
Najoua BELYZEL : Ah bon !... Je suis très heureuse alors
Goom Radio : Le single "La Bienvenue", Extrait de ton nouvel Album et c'est quand même une très bonne nouvelle
Najoua BELYZEL : C'est une super Nouvelle voilà pour moi... Non... Je suis très contente
Goom Radio : Est-ce que l'on aura l'occasion de te voir sur scène prochainement Najoua ?
Najoua BELYZEL : Alors Karine... Ma maison de disques en fait...
Goom Radio : Encore...
Najoua BELYZEL : Oui... Alors c'est toujours pareil... A un moment donné il faut que j'arrête de dire aux gens : "Oui... Bientôt..." parce que moi ça me chatouille partout...
Goom Radio : Non... Il ne faut pas dire ce que les gens ont envie d'entendre, il faut dire la Vérité tout simplement...
Najoua BELYZEL : La Vérité c'est que moi, j'aurais du faire de la scène depuis pas mal de temps parce que voilà à un moment donné... Et en même temps je n'étais pas prête et au moment où j'ai été prête c'était la maison de disques qui ne l'était pas... Enfin à chaque fois on s'est relancé un peu la balle, et aujourd'hui j'ai vraiment, vraiment, vraiment l'intention mais vraiment parce que l'on ne peut pas faire ce métier sans passer par là, c'est quelque chose qui forme énormément, c'est aussi la colonne vertébrale de ce métier...
Goom Radio : C'est tellement Important pour un Artiste...
Najoua BELYZEL : C'est important de rencontrer des gens, le Live c'est très important, l'échange enfin tout ça...
Goom Radio : C'est le plus important ?
Najoua BELYZEL : Oui mais il faut aller l'expliquer voilà et c'est difficile
Goom Radio : Pour l'instant la Maison de disques si je résume, n'a pas programmé de tournées
Najoua BELYZEL : Non... Pour l'instant on a pas programmé de tournées et ou alors...
Goom Radio : Tu es en pleine promotion de ton Album et aucune tournée n'est prévu ?
Najoua BELYZEL : Ou alors s'il y a une tournée ce n'est pas nous qui s'en occuperons parce que l'on ne sait pas le faire. Voilà... En gros c'est un peu ça... Mais j'ai l'intention de quand même le faire... C'est-à-dire que je le répète beaucoup...
Goom Radio : Avec ou sans la Maison de disques...
Najoua BELYZEL : Avec ou sans Maison de disques, c'est-à-dire qu'aujourd'hui on peut le faire soi-même ou alors avec un tourneur indépendant, et puis d'être soi même son propre producteur en quelque sorte où je me payerai pas exemple, où les musiciens... On va faire un truc un peu à l'ancienne voilà avec des bouts de ficelle et je suis sûre que ça va être génial !
Goom Radio : Mais là tu serais obligée quand même de quitter cette Maison de disques

 

  [Copyright Radio Goom Radio//Karine FERRI - Just FERRI]